circulez rien à voir blog de la section socialiste des 3 pointes

circulez rien à voir blog de la section socialiste des 3 pointes

la lutte par immersion

Nicole a fait un deal... un local sinon elle quittait son poste de secrétaire. Elle en a profité pour m'égratigner auprès Marc Coatanéa pour de pseudos amis racistes que j'aurais.
Vous comprendrez que dans une telle situation, je ne souhaite plus à continuer à militer au sein de notre section.
Veuillez trouver ci-aprés le mail que je  lui ai envoyé pour officialiser mon départ.
 
donc voilà la décision rréversible d'un de nos militants les plus actifs,je vous met çi-dessous les états d'âmes plus explicites de cet homme en rupture de parti.
 Pour ce qui est de mes “amis racistes”, l’un est un très vieil ami. En faite, l’ami que j’ai depuis le plus longtemps et qui est resté prés de moi contre vents et marées et qui n’a pas eu des vies les plus simples et qui habite depuis trois ans à Evian pour des raisons familiales, son père qu’il n’a que peu connu suite à un divorce souffre d’un cancer. Cela pourrait te paraitre étrange, mais il éprouve plus de compassions que certain(e)s. Je veux bien croire que tu n’as pas d’amis de droite... Mais je ne délaisserais pas mon plus vieil ami qui me connait par cœur à cause de ses idées politiques pour me battre contre lui alors qu’il a bien d’autres problèmes... L’autre est quelqu’un que je n’ai eu le malheur de ne croiser que deux fois aux cours de sorties avec des amis communs. Nous n’avons pas eu plus de relations et je ne l’ai pas franchement apprécié non plus. J’ai découvert son engagement politique par le hasard de facebook et d’un ami en commun...
Dans un secteur sensible comme la presqu'île de Crozon qui a chaque élection fait entre 18 et 23% de vote extrême devons nous nous comporter en véritable censeur ou au contraire pour faire évoluer la cause du socialisme accepter que de telles idées puissent exister?
Nous n'avons rien à gagner,dans cet enjeu terrible,à un rejet systèmatique des individus qui peuvent éventuellement porter ces idées,plus que celà: nous devons, y opposer dans le dialogue qu'éventuellement cette proximité nous apporte,la contradiction de nos pensées.
Ce combat parce que c'en est un est un combat de longue haleine qui ne peut se gagner par rejet de l'autre.La presqu'île est une terre de mission,nous n'avons rien a gagner dans des oppositions systématiques liées à des dogmatismes d'un autre âge.
On se doit de convaincre pas de caporaliser,l'acceptation de l'autre malgré ces tendances,il n'y a pas d'extrême droite organisée en presqu'île,se doit d'être une stratégie de lutte contre justements ces idées extrêmes.C'est nôtre rapport à l'autre lié à nôtre moi profond qui se doit de s'exprimer,la compassion oui le rejet systématique non....J'ai moi même des amis(es) de droite et tout en le déplorant je ne dois pas les rejeter,simplement par le fait que je suis un démocrate.
La lutte contre toutes ces idées extrêmes auxquelles j'y ajoute l'extrême gauche,ne peut pour un démocrate,de succroit socialiste,ne peut se faire actuellement en presqu'île que forcèment par immersion,mais aussi à travers une vitrine d'un parti socialiste presqu'îlien clairement identifié,ce qui n'est pas le cas actuellement sans doute depuis très longtemps.Nous n'avons que faire d'un PS qui se terre.....
Ne sommes nous pas là pour tenter,par nos propositions,par nos explications d'apporter un réconfort,une espérance commune.Et en ce sens j'affirme bien évidemment aujourd'hui que la politique de la main tendue est la seule attitude qui puisse un jour apporter un peu de réconfort à l'autre ,c'est la seule qui vaille la peine de communiquer pour aider les autres à trouver un sens à leur vie.....
 


17/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres